Rapport des activités menées:

1) Dimanche le 22 juillet : on a postulé la candidature de la ville de Tucumán comme siège du 14ème Congrès en 2016. Cette candidature a été postulée conjointement avec Leonor Sara (Sapfesu) et María Cecilia Medina (APF Tucumán) devant le Conseil d’Administration de la FIPF. Le Bureau Tucumán et l’Office de Tourisme avaient conçu un dossier de présentation de grande qualité ainsi qu’une vidéo. Nous avons axé la présentation sur 3 concepts forts : la visibilité d’un Congrès de cette envergure et les enjeux politiques qu’il déclenche ; les ressources humaines et le choix de la ville de Tucumán dans le cadre du Bicentenaire de la Déclaration de l’Independence argentine. Nous avons obtenu 7 voix contre 14 voix pour Liège, l’autre ville candidate, c'est-à-dire que 3 Commissions des 8 qui intègrent la FIPF) nous ont votés. Nous espérons que la ville de Tucumán sera toujours disponible à re-postuler en 2016, d’autant plus que chaque membre du CA de la FIPF s’est approché de nous par la suite et nous a fortement conseillé d’essayer à nouveau. Merci Cecilia et tous les collègues de Tucumán qui se sont investis pour cette candidature !
2) Lundi le 23 juillet : nous avons assisté au Cocktail offert par le Ministère de la Francophonie à tous les présidents d’association. Lors de cette rencontre, le vice-président de la FIPF, Raymond Gevaert, m’a demandé d’assister à une réunion avec Mme la Ministre de la Francophonie, Yamina Benguigui.
3) Mardi le 24 juillet : Une dizaine de représentants d’associations s’est réuni avec Madame la Ministre (le Ministère de la Francophonie vient d’être créé par le Président François Hollande). Elle s’est présentée accompagnée de 3 conseillers qui ont pris des notes sur ce que chaque représentant disait. Ainsi, à tour de parole, elle a écouté, les représentants d’Ouganda, de Kenya, d’Argentine, de Chili, d’Espagne, d’Amérique du Nord, de la Commission du Monde Arabe, d’Egypte, de Tunisie, de Cameroun, de Bulgarie. J’ai présenté succinctement la situation du français en Argentine et la nouvelle situation qui s’établit avec la mise en place de la nouvelle Loi d’Education où le Français doit regagner une place dans le choix des Langues étrangères à apprendre. Mme la Ministre s’est adressée par la suite à nous tous et nous a précisé que la Francophonie fait partie de la plateforme politique du président Hollande et qu’il y aurait dans les temps à venir une relance des politiques.
4) Jeudi le 26 juillet : Assemblée de la Copalc. La présidente de l’association de Costa Rica a présenté les Sedifrale qui auront lieu probablement du 15 au 20 février 2014, après les élections présidentielles du pays. Nous avons choisi les membres du bureau exécutif de la Copalc. Notre collègue, Elda Dagnino, a été choisie à nouveau et Kary Rodriguez du Salvador et Miguel Angel Guzmán du Chili, vont l’accompagner dans cette nouvelle mandature.
5) Vendredi 27 juillet : Assemblée générale de la FIPF. Après avoir lu le bilan de la mandature 2008-2016, nous avons procédé à l’élection du Président et des 2 vice-présidents. La présidence a été accordée à Jean Pierre Cuq qui a eu plus de 200 voix, contre 8 voix pour le candidat d’Inde. Raymond Gevaert a obtenu 168 voix contre 124 pour Anouhrada Wangle d’Inde. Ayant 2 postes pour les vice-présidents, les 2 candidats ont été proclamés vice-présidents.
Griselda Feldmann

La participation de la FAPF au 13ème Congrès Mondial des Professeurs de Français à Durban


Rapport des activités menées:

1) Dimanche le 22 juillet : on a postulé la candidature de la ville de Tucumán comme siège du 14ème Congrès en 2016. Cette candidature a été postulée conjointement avec Leonor Sara (Sapfesu) et María Cecilia Medina (APF Tucumán) devant le Conseil d’Administration de la FIPF. Le Bureau Tucumán et l’Office de Tourisme avaient conçu un dossier de présentation de grande qualité ainsi qu’une vidéo. Nous avons axé la présentation sur 3 concepts forts : la visibilité d’un Congrès de cette envergure et les enjeux politiques qu’il déclenche ; les ressources humaines et le choix de la ville de Tucumán dans le cadre du Bicentenaire de la Déclaration de l’Independence argentine. Nous avons obtenu 7 voix contre 14 voix pour Liège, l’autre ville candidate, c'est-à-dire que 3 Commissions des 8 qui intègrent la FIPF) nous ont votés. Nous espérons que la ville de Tucumán sera toujours disponible à re-postuler en 2016, d’autant plus que chaque membre du CA de la FIPF s’est approché de nous par la suite et nous a fortement conseillé d’essayer à nouveau. Merci Cecilia et tous les collègues de Tucumán qui se sont investis pour cette candidature !
2) Lundi le 23 juillet : nous avons assisté au Cocktail offert par le Ministère de la Francophonie à tous les présidents d’association. Lors de cette rencontre, le vice-président de la FIPF, Raymond Gevaert, m’a demandé d’assister à une réunion avec Mme la Ministre de la Francophonie, Yamina Benguigui.
3) Mardi le 24 juillet : Une dizaine de représentants d’associations s’est réuni avec Madame la Ministre (le Ministère de la Francophonie vient d’être créé par le Président François Hollande). Elle s’est présentée accompagnée de 3 conseillers qui ont pris des notes sur ce que chaque représentant disait. Ainsi, à tour de parole, elle a écouté, les représentants d’Ouganda, de Kenya, d’Argentine, de Chili, d’Espagne, d’Amérique du Nord, de la Commission du Monde Arabe, d’Egypte, de Tunisie, de Cameroun, de Bulgarie. J’ai présenté succinctement la situation du français en Argentine et la nouvelle situation qui s’établit avec la mise en place de la nouvelle Loi d’Education où le Français doit regagner une place dans le choix des Langues étrangères à apprendre. Mme la Ministre s’est adressée par la suite à nous tous et nous a précisé que la Francophonie fait partie de la plateforme politique du président Hollande et qu’il y aurait dans les temps à venir une relance des politiques.
4) Jeudi le 26 juillet : Assemblée de la Copalc. La présidente de l’association de Costa Rica a présenté les Sedifrale qui auront lieu probablement du 15 au 20 février 2014, après les élections présidentielles du pays. Nous avons choisi les membres du bureau exécutif de la Copalc. Notre collègue, Elda Dagnino, a été choisie à nouveau et Kary Rodriguez du Salvador et Miguel Angel Guzmán du Chili, vont l’accompagner dans cette nouvelle mandature.
5) Vendredi 27 juillet : Assemblée générale de la FIPF. Après avoir lu le bilan de la mandature 2008-2016, nous avons procédé à l’élection du Président et des 2 vice-présidents. La présidence a été accordée à Jean Pierre Cuq qui a eu plus de 200 voix, contre 8 voix pour le candidat d’Inde. Raymond Gevaert a obtenu 168 voix contre 124 pour Anouhrada Wangle d’Inde. Ayant 2 postes pour les vice-présidents, les 2 candidats ont été proclamés vice-présidents.
Griselda Feldmann

No hay comentarios.:

Publicar un comentario